10. Groupe d’analyse clinique des pratiques professionnelles

Image
shadow-default.png
Ce dispositif s’appuie sur la volonté de professionnels partageant une expérience commune de penser le travail et les pratiques ainsi que leurs sens sur les plans subjectifs et au regard de l’action.

L’accompagnement proposé poursuit une visée élaborative et professionnalisante (de co-construction du sens, d’amélioration des techniques et d’évolution de l’identité professionnelle) en produisant les conditions de mise en discussion du travail et des pratiques à partir de la parole de salariés volontaires.

Ce dispositif vise notamment la mobilisation de la réflexion des participants sur :
  • L’analyse des situations rencontrées dans leur quotidien de travail, des problèmes et « échecs » ou « succès » qui surprennent, des « vécus de l’action » rapportés par les participants, afin notamment d’envisager des pistes explicatives et compréhensives ;
  • L’analyse des « arrangements » ou « adaptations » mis en œuvre face aux contraintes ainsi que l’analyse des conséquences de ces « arrangements » vis-à- vis des pratiques, de la dynamique collective, de la santé et de la qualité du travail ;
  • Le sens et la pertinence des pratiques au regard des différentes formes de rationalité (instrumentale, axiologique, subjective) par lesquelles le travail est traversé ;
  • L’analyse des ressources ou marges de manœuvre dont ils disposent pour dépasser les difficultés inhérentes à la réalisation du travail et se professionnaliser sur les thématiques souhaitées
  • Etc.
L’intervenant professionnel de l’ASTI ne se positionne donc pas en expert mais est garant du cadre et de l’aide à l’élaboration des questions qui sont posées (ou non posées).
ÉTAPE 1
Analyse de la demande et présentation des principes

Un recueil d’information auprès du médecin du travail

Une rencontre avec l’entreprise

Une réunion d’information préalable, destinée à l’ensemble des personnes concernées,
qui traite des modalités pratiques de la conduite d’un groupe d’analyse des pratiques
ainsi que des principes, règles et concepts théoriques sous-jacents.

La constitution d’un groupe de volontaires (entre 5 et 12 personnes), composé de
participants qui sont disposés à parler de ce qu’ils vivent au travail, de comment ils font face au réel du travail…
ÉTAPE 2
Réunions d’analyse des pratiques

Réunions d’analyse clinique des pratiques professionnelles avec le collectif de volontaires environ une fois par mois, à raison de 2 à 3h par réunion. Il n’y a pas théoriquement de nombre maximum de réunions.

Durant chaque réunion se produit notamment :

- Des évocations « affectées » de situations de travail ou de thèmes de réflexion ;

- Une analyse collective et un approfondissement des thèmes abordés ;

- Des mises en débat, partage des opinions et pratiques, rebond sur de nouveaux thèmes, etc.
ÉTAPE 3
Bilan de fin d’accompagnement

Bilan des séances de travail collectives. Celui-ci retrace brièvement le travail
collectif d’élaboration et permet de mettre en mots les divergences comme les lectures
communes au sein du groupe.

(Optionnel) Ce bilan peut faire l'objet d'un rapport écrit, afin de servir de support ultérieur de mise en débat élargie ou de référence praxique. En cas de bilan écrit, la diffusion et l'utilisation du document appartient au collectif de travail.